Déménager seul

Vous avez pris la décision de déménager par vos propres moyens et donc de ne pas faire appel à un professionnel ? Nous allons vous guider pas à pas dans votre démarche pour vous permettre de changer de domicile dans des conditions sereines.

Déménager seul : comment s’y prendre ?

Le principe

Déménager seul, une solution qui implique de déménager sans l’aide d’un prestataire spécialisé dans ce type de service, a en premier lieu pour but d’économiser de l’argent. Suivant le volume des biens et la distance entre deux habitats, le tarif d’un déménagement peut en effet rapidement grimper quand on se tourne vers un professionnel, des frais auxquels il est parfois difficile de faire face quand on a aussi des loyers d’avance ou des honoraires d’agence à payer.

Si tel est votre cas, une seule solution s’offre à vous : vous tourner vers le système D et prendre en charge votre déménagement. Pour ce faire, vous aurez besoin d’une camionnette, à louer ou à emprunter à l’une de vos connaissances, mais aussi et surtout de « bras » volontaires, prêts à consacrer une ou deux journées à votre déménagement.  

Le planning

Un déménagement pratiqué soi-même ne s’improvise pas et, malgré ce que l’on serait tenté de penser, ne s’organise pas non plus à la dernière minute. Bien au contraire : déménager seul demande même bien plus d’organisation pour minimiser au maximum les imprévus, qui ont davantage de chances de surgir dans ce contexte.

D’ailleurs, avant de commencer à trier vos affaires et de les emballer soigneusement dans des cartons, il est préférable de déterminer avec précision la date de votre déménagement. Celle-ci devra être décidée en fonction, bien sûr, de votre préavis, de la date d’entrée dans votre nouvel habitat, mais aussi de la disponibilité des amis ou des proches que vous avez choisis pour vous donner un coup de main. Si personne ne peut vous en prêter un, réservez au plus tôt un utilitaire, surtout si vous déménagez pendant une période chargée (mois d’été par exemple). Cela vous permettra d’avoir le choix entre plusieurs prestataires et ainsi bénéficier du meilleur prix.

Quelques semaines avant le jour J, rassemblez tout le matériel dont vous aurez besoin pour votre déménagement : cartons, papier bulle, adhésif, marqueurs, gants, couverture pour protéger vos meubles, sangles, diable… Commencez petit à petit à faire vos cartons, en privilégiant, dans un premier temps, les affaires dont vous vous servez le moins afin que votre quotidien soit le moins chamboulé possible.

Déménager seul : les différentes options

Déménager avec des amis

Quand on choisit de déménager seul, on se tourne logiquement vers des amis qui auront pour mission de remplacer les déménageurs professionnels. Une lourde tâche, au sens propre comme au sens figuré, puisqu’ils devront porter des charges d’un certain poids sans les échapper, ni les abimer, sous votre supervision. Bien entendu, plus vous rassemblerez de personnes, plus votre déménagement ira plus vite, surtout si vous instaurez le « travail à la chaîne », qui consiste à les positionner à des endroits stratégiques, sans trop les éloigner, de manière à ce que les cartons puissent aisément passer de bras en bras. Une méthode bien pratique et bien moins fatigante, surtout en présence d’escaliers ou si vous ne pouvez pas stationner le camion de déménagement près de votre domicile.

Vos amis n’étant pas des professionnels, il vous faudra évidemment tenir compte de leurs forces et de leurs faiblesses. Les femmes porteront plus volontiers des petits cartons ou pourront éventuellement être placées au poste de « surveillance » du camion ou de la rue, de manière à ce qu’on ne vous dérobe pas vos biens entassés sur le trottoir le temps qu’ils soient rangés dans le véhicule de déménagement. Certaines de vos connaissances pourront aussi avoir, ce jour-là, quelques maux d’ordre physique (mal au dos, crampes, rhumatismes) dont il faudra également tenir compte pour leur assigner leur tâche. D’autres ne pourront peut-être être disponibles quelques heures seulement, autant de paramètres  et d’imprévus qu’il vous faudra gérer correctement si vous souhaitez rester dans les temps, surtout vous devez rendre votre camion de location à une heure précise.

Attention également si vous déménagez en province : si vous faites appel à des amis pour le chargement de vos biens, il vous faudra trouver une solution pour le déchargement une fois que vous serez arrivé à votre nouveau domicile.

Se faire aider par des particuliers

Pour déménager, il est de plus en plus fréquent de se faire aider par d’autres particuliers qui mettent leurs « bras » à la disposition de tous. Il existe d’ailleurs des sites qui mettent en relation ces personnes volontaires avec celles qui ont besoin de ce type de service, comme Mydemenageur par exemple. Si, au départ, cette adresse réunissait en premier lieu des particuliers qui proposaient leur aide gratuitement ou contre un pourboire dont le montant était décidé par le demandeur, elle regroupe aujourd’hui des professionnels du déménagement au chômage ou des hommes sans activité qui demandent en moyenne 20€ de l’heure. Une fiche de présentation détaillée (âge, situation, disponibilité, liste des services assurés) et un système d’évaluation des prestations réalisées vous permettent de choisir tranquillement une ou plusieurs personnes selon vos besoins. Sur ce même site, vous pouvez également poster une annonce en indiquant la date et les spécificités de votre déménagement et laisser les volontaires vous contacter directement.

Pour déménager pas cher, vous pouvez aussi vous tourner vers des sites Internet proposant des échanges de services. De plus en plus populaire, ce système de troc vous permet de bénéficier, pendant quelques heures, de l’aide de personnes volontaires auxquelles vous rendrez service à votre tour. Encore plus économique, ce type d’arrangement est idéal si vous êtes dans l’incapacité de sortir de l’argent pour votre déménagement et surtout si vous pouvez vous-même prêter main forte en retour.

Déménager seul : le matériel

L'utilitaire de déménagement

Pour déménager, vous avez obligatoirement besoin d’un véhicule, sauf si votre ancien domicile se trouve dans le même immeuble que votre nouveau lieu d’habitation ou à deux pas de celui-ci. Avant de le réserver, vous devez au préalable évaluer le volume des biens à déménager, sachant que les tailles des utilitaires proposés par les agences se situent généralement entre 3 et 20 m3 (à titre indicatif, un 12m3 vous permet de déménager un studio, voire un deux pièces, en une seule fois). Il ne faut pas négliger cette étape et risquer de louer un véhicule trop petit, surtout si vous déménagez en province. Si vos deux habitats ne sont pas trop éloignés, vous pouvez bien sûr faire plusieurs allers-retours. Veillez également à bien déterminer la durée de votre location (une demi-journée, un jour, deux jours) en fonction de vos besoins. A la location, vous devez fournir un chèque de caution qui ne sera pas encaissé et qui vous sera rendu une fois que vous en aurez terminé avec l’utilitaire. Pour installer, attacher et protéger vos meubles les plus fragiles à l’intérieur de ce dernier, prévoyez des sangles et des couvertures.

Il existe plusieurs prestataires spécialisés dans la location d'utilitaires pour déménagement. Ucar propose des véhicules de 3 à 22 m3 avec des prix allant de 33 à 88€ par jour. Hertz met à la dispositions des particuliers trois types de véhicules : des fourgonnettes (jusqu'à 5m3), des fourgons de 8 à 12 m3 et des "grands volumes" de 20 m3 et propose des tarifs préférentiels pour les déménagements effectués en semaine (moins de 30€ par jour). Rentacar dispose également de camionnettes, petits camions et grands camion (16 - 20 m3) avec hayon et plateforme qui facilitent le chargement des biens. Vous pouvez aussi louer une camionnette ou grand camion avec ou sans hayon chez Avis à partir de 36€ par jour. Carrefour s'est également lancé dans la location d'utilitaires pour les petits budgets. Ses véhicules (5 - 20 m3) dont disponibles à partir de 29€ par jour.

Les cartons de déménagement

Autre élément essentiel sans lequel il serait tout bonnement impossible de réaliser un déménagement : le carton ! Indispensable pour les livres, les disques, la vaisselle, les DVD, les bibelots et autres biens fragiles et/ou de petite taille, il se décline en plusieurs tailles. Les cartons de déménagement peuvent aisément se trouver sur Internet, mais aussi dans les boutiques de bricolage type Leroy Merlin ou Castorama (1,90€ l'unité de taille standard en moyenne). S’ils sont un peu moins chers sur la toile, surtout quand ils sont vendus en pack, il faut par contre ajouter les frais de port, ce qui augmente parfois considérablement le prix.

Le mieux pour déménager seul à petit prix est encore de mettre la main sur des cartons de déménagement gratuits. Pour ce faire, renseignez-vous auprès des supermarchés et des magasins qui se trouvent près de chez vous. Comme ils reçoivent des marchandises en grande quantité emballées dans des cartons, il est fort probable qu’ils puissent vous en fournir. Si vous faites vos courses sur Internet, conservez soigneusement les contenants dans lesquels sont rassemblées vos denrées alimentaires. S’ils sont un peu abimés ou moins solides que des cartons de déménagement, n’hésitez pas à les renforcer avec de l’adhésif.

L'association Carton Plein propose différents types de cartons reconditionnés vendus à des prix très avantageux (1€ le carton standard). Ce service est uniquement accessible aux personnes habitant le nord de Paris, les livreurs se déplaçant en vélo électrique.

Autre matériel de déménagement

Par définition, un déménagement « maison » n’est pas réalisé par des professionnels. Vos amis, même si ce n’est pas leur première expérience de ce type, ne sont pas forcément plus expérimentés que vous en ce qui concerne le déplacement et le chargement de biens lourds et encombrants. Même si vous êtes plusieurs, vous aurez donc besoin d’un diable (deux ou trois roues, diable d’escaliers) ou d’une planche à roulettes qui vous aidera à transporter l’électroménager et les meubles fragiles ne pouvant pas être démontés. Si vous ne souhaitez pas l’acheter et si personne ne peut vous en prêter un dans votre entourage, pensez à la location.

Si vous avez du mobilier qui ne passe ni dans votre ascenseur, ni dans l’escalier (un piano par exemple), vous aurez besoin d'un monte-meubles, très utilisé par les déménageurs. Il vous faudra alors contacter une entreprise spécialisée dans la location de ce type d’engin. Attention cependant : l’utilisation de cette machine demandant sécurité et précision, il devra être manipulé par les techniciens expérimentés déployés par le prestataire auquel vous vous adresserez.

Déménager seul : le jour J

Préparation préalable du déménagement

Il est bien entendu plus que conseillé de faire vos cartons et de démonter vos meubles avant votre déménagement pour éviter de perdre du temps le jour J, pendant lequel vous aurez déjà fort à faire. Veillez à les placer par ordre de chargement dans les pièces de votre appartement/maison et n’oubliez pas de préciser le contenu de vos cartons avec un marqueur.

Quelques jours avant le déménagement, assurez-vous que les amis qui doivent vous aider soient toujours disponibles. N’oubliez pas, la veille, de débrancher votre frigo et votre congélateur. Prenez soin de laisser des lieux propres et de reboucher les éventuels trous sur les murs, afin de ne pas avoir de retenues sur votre caution.

Déroulement du déménagement

Si vous avez effectué une location d’utilitaire, allez le chercher à la première heure pour bien optimiser votre journée et ne pas le rendre, plus tard ou le lendemain, en retard ou dans la précipitation. Une fois vos amis arrivés, commencez à charger vos affaires dans le camion de déménagement de façon méthodique, de manière à en loger le plus possible. S’ils sont assez nombreux, placez les gens à des endroits stratégiques pour former une « chaîne » et déplacer ainsi plus rapidement les cartons et objets les plus légers.

Dans l’hypothèse où vous pouvez/devez effectuer plusieurs allers-retours, essayez, si vous en avez la possibilité, de laisser des amis à votre ancien domicile pendant que d’autres font un premier tour pour décharger ce qui a déjà été mis dans le camion. Ils pourront ainsi continuer à préparer et descendre vos biens sur le trottoir, qui pourront être chargés immédiatement au retour du camion.

Dans la mesure du possible, prévoyez des temps de pause, des bouteilles d’eau et des encas. En effet, le but n’est pas de se fatiguer prématurément et de s’affamer pour terminer plus rapidement, mais au contraire d’être efficace tout au long de la journée.