Emménager dans un nouvel espace de coworking

Aujourd’hui, une nouvelle forme de travail hybride et adaptable s’est fortement développée et émancipée en France : le coworking. Importé des Etats-Unis en 2008, ce concept engrange progressivement de plus en plus d’adeptes, de plus en plus d’espaces ouvrent dans tout le pays et les travailleurs (notamment les indépendants, les freelances et les auto-entrepreneurs…), se laissent séduire. Aujourd’hui, faisons un focus sur les premiers pas d’un nouvel adhérent dans un espace de coworking.

Un petit peu d’histoire...

Qui n’a jamais entendu parler du coworking aujourd’hui ? Ce concept se définit comme le partage d’un espace de travail entre plusieurs organisations, personnes physiques et morales, dans le cadre d’une cohabitation, moyennant un coût de location horaire, quotidien, hebdomadaire, mensuel ou annuel selon la formule choisie.

Le premier espace de coworking officiel a été créé en 2005 à San Francisco, aux Etats-Unis, et en France en 2008. Ce qui en fait un phénomène de société récent et adapté aux problématiques actuelles, concernant le digital.

De ce fait, on peut aujourd’hui se poser des questions comme : quelles sont les qualités requises pour y adhérer ? Un bon budget ? Une bonne trésorerie ? Un bon réseau ? Un business model révolutionnaire ? Pas forcément !

Les prérequis pour le coworking

Comme on le disait en introduction, il y a de plus en plus d’espaces de coworking en France. Une infographie récemment créée par l’Agence SLAP Digital nous révèle l’existence d’au moins 120 espaces de coworking dans tout le pays. Si le concept se développe dans les grandes villes en priorité, des microcosmes se forment de plus en plus dans d’autres régions. On peut comprendre pourquoi d’ailleurs : cela augmente l’attrait de la ville, les investisseurs et les prises d’initiatives citoyennes et confirme le statut de la France comme “fabrique d’entrepreneurs”.

 

Le coworking est une pratique émanant de l’économie collaborative (consommation alternative et efficiente des ressources) et incite à l’ouverture d’esprit de tout un chacun et à la communication de tous pour une saine cohabitation. D’une manière pratique, le coworking permet à l’entrepreneur de recueillir multiples avis objectifs d’autres coworkers, et même de recevoir quelques conseils. Les retours d’expérience d’autres professionnels sont bons à prendre dès les premières heures des créations de projets et d’entreprise, afin de limiter les retours clients et réduire la marge d’erreur. C’est même plus bénéfique que de faire mûrir un projet en solitaire.

Par voie de conséquence, le coworking incite également à la formation d’un réseau professionnel, et on sait à quel point cela est important : avoir le bon interlocuteur au bon moment et au bon endroit. De plus, le monde professionnel est très petit, tout le monde se connaît plus ou moins. Donc il est d’autant plus important de faire de chaque opportunité une occasion profitable pour tous.

Le coworking nécessite ainsi des qualités humaines comme une certaine ouverture d’esprit et sociabilité, un sens critique aiguisé, une bonne capacité d’écoute, un opportunisme aiguisé, ainsi que de l’enthousiasme. Le tout ajoute une belle crédibilité à l’entreprise.

Choisir un espace de coworking à taille humaine…

Pour ceux qui croient qu’emménager dans un espace de coworking est chose aisée… C’est tout à fait faux ! Reste encore à choisir l’endroit exact, où votre projet en terre prendra le temps de grandir de la manière souhaitée.

 

Ainsi, en termes d’espaces, c’est plutôt vite vu. Un grand nombre de paramètres entre en compte : grand, dans une zone bien desservie, peuplé, bien insonorisé, avec beau panorama, avec des zones de confort… Si beaucoup d’entre eux comptent, on peut retenir quelques points essentiels :

 

  • Spacieux :

Comme dit le dicton, “plus on est de fous, plus on rit”. Cela s’applique bien au coworking, puisqu’il incite à la formation d’un réseau et d’une communauté qui se retrouve et vit ensemble. Ainsi donc, vous pouvez privilégier un espace spacieux, avec des espaces de travail et de détente d’une grande capacité.

C’est d’ailleurs en partie à l’image du nouvel espace de coworking de l’enseigne “Now Coworking”, ayant élu domicile dans la bâtisse de l’ancien garage Citroën de la ville de Lyon, rue de Marseille.

 

  • Propice au team-building et à la productivité :

Dans le cadre de PME, autant rendre l’espace de coworking profitable pour tous. En général, il est possible d’utiliser l’ensemble des espaces à disposition : salles de réunion, coin lounge pour recevoir des clients, postes de travail, bulles téléphoniques, bureaux fermés… Tout est bon à prendre pour développer la productivité de l’entreprise et souder les membres d’une équipe. Mais si cela se vérifie pour une petite structure, cela se vérifie également pour les travailleurs indépendants.

 

  • Concilier le professionnel et l’extra-professionnel

L’idéal est d’avoir à disposition des espaces permettant de limiter la morosité au travail, de casser le cycle répétitif des tâches avec des moments de détente. C’est ce que beaucoup d’espaces comprennent, raison pour laquelle babyfoots, tables de ping-pong, salles de détente, salles de sieste, sport et massage sont de sortie. Pour prendre encore plus de plaisir à aller travailler et rester motivé.

 

On pourrait encore continuer longtemps sur l’ensemble des garanties et des avantages de l’espace de coworking. Ce qui est sûr, c’est qu’en plus de tous les prérequis cités, emménager dans un nouvel espace de coworking, c’est aussi être prêt à vivre une aventure humaine glorifiante.