Déménagement Bastia

Ville située en Corse, Bastia est partagée entre la mer et la montagne, une situation priviligiée qui lui permet d'attirer chaque année de nombreux touristes, mais aussi beaucoup de nouveaux habitants. Car déménager à Bastia, c'est découvrir une région unique, divisée en trois ports modernes jouant un rôle primordial dans son économie. Bastia, c'est aussi un lieu classé Ville d'Art et d'Histoire, abritant des monuments d'exception dont on ne se lasse pas.

Pourquoi déménager à Bastia ?

Etudier à Bastia

Vue de BastiaQuelques 5 000 étudiants choisissent la Corse pour y poursuivre leurs études, mais la grande majorité d’entre eux (4 300) choisissent, pour ce faire, l’université Pascal-Paoli de Corte, qui est la seule université implantée sur le territoire de l’Île de Beauté. Sur le site du technopole de Bastia, l’Institut Arts et Métiers ParisTech de Corse offre des programmes de master spécialisé en énergies renouvelables à vingt étudiants en moyenne par an.  L’Institut Régional d’Administration (IRA) de Bastia, situé au cœur de la ville, fournit des formations initiales aux futurs cadres de l’administration française qui seront recrutés autrement que par l’Ecole Nationale d’Administration, ainsi que des programmes de formation continue destinés aux agents de l’Etat, toutes catégories confondues. S’agissant de l’enseignement secondaire, la ville compte cinq lycées, dont deux professionnels et trois généraux ou technologiques (un privé et deux publics). A cela s’ajoutent cinq collèges, dont un privé et quatre publics.

Travailler à Bastia

Le tableau de l’emploi est généralement peu propice, vu le taux de chômage dépassant 12 % au premier semestre 2015 et le revenu disponible bien inférieur à la moyenne nationale. Il n’empêche que l'agglomération bastiaise, qui compte environ 45 000 habitants, mérite son titre de capitale économique de l’Ile de Beauté. Elle accueille la plupart des rares industries corses, même si la grande majorité des emplois se concentrent dans l’administration publique, l’enseignement et la santé, ainsi que le commerce et les transports. Ce statut est en quelque sorte institutionnalisé par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bastia et Haute-Corse, qui y a fixé son siège. L’agglomération compte également un port de commerce, le port Saint-Nicolas, qui est équipé pour recevoir huit navires de gros tonnage. S’agissant du trafic des voyageurs, il revendique la deuxième place en France après Calais. L’agglomération bastiaise héberge également l’aéroport de Bastia Poretta.

Se déplacer à Bastia

Vous pouvez louer une voiture à l’aéroport. Une société y met aussi des vélos – électriques ou non - en location, qu’elle récupère à votre hôtel. L’agglomération bastiaise Port de Bastiacompte 14 lignes d’autobus. Les Taxis Bleus desservent toute la Corse. La ville est desservie par trois axes routiers principaux, à savoir la RN 193 (vers Ajaccio), la D81 à l’ouest (vers Saint Florent) et la D80 au nord (vers le Cap-Corse).
Bastia est d’abord un port qui se décline en trois composantes : le Vieux-Port, consacré à la plaisance et à la pêche, le port de commerce et le port de plaisance de Toga. La commune abrite aussi un aéroport qui assure des liaisons avec Paris, Marseille, Lyon et Nice, mais aussi Londres, Genève et Cologne.

Se loger à Bastia

Bastia est une ville abordable. Les prix de l’immobilier bastiais sont stables depuis une dizaine d’année. Le loyer mensuel moyen s’élève à 13,3 €/m² pour un studio et 11,7€/m² pour un 2-pièces.
A l’achat, le prix moyen au m² se situe autour de 2 293 € pour les appartements et 2 741 € pour les maisons, avec des fluctuations importantes selon les quartiers, les plus chers étant ceux de Cardo et Toga, tandis que les logements meilleur marché se trouvent dans ceux de l’Arinella et Lupino.

Se cultiver et se divertir à Bastia

La porte de l’Ile de Beauté est dotée d’attractions incontournables. A ne pas manquer pour le promeneur avisé : la Place Saint-Nicolas, deux fois plus grande que la Place Saint Marc de Venise, la Place du Marché et son ambiance maraîchère sous les platanes, le Vieux Port et le romantisme du Jardin Romieu. Les mordus de patrimoine tiendront à visiter la Chapelle de la Scala Santa et son exceptionnel « escalier saint » ainsi que la citadelle dite « Bastiglia », qui a donné son nom à la ville.
Cote de BastiaDe mars à septembre, Bastia célèbre pas moins de sept fêtes religieuses majeures : on y fête Saint Antoine, Saint Roch, Saint Joseph, Saint Jean-Baptiste et bien sûr la Vierge Marie, sans compter, au mois de mai, la procession pour honorer le Christ Noir des Miracles.

Au-delà du choix des plages de galets ou de sable fin, toute une palette d’excursions et d’activités s’offrent au touriste classique ou aventurier, allant de la sortie en mer au rafting en passant par la découverte de villages ruraux, les randonnées à cheval, les magnifiques paysages de bord de mer et les sites archéologiques.