Déménagement Marseille

Renseignez les détails de votre déménagement
et obtenez immédiatement son prix.

Remise au goût du jour par Plus Belle La Vie, série dont le succès est toujours au rendez-vous après plus de dix ans d’existence, Marseille a peut-être autant d’adorateurs que de détracteurs. Sublime et magique pour les uns, sale et peu sécurisée pour les autres, cette ville située en région PACA offre plusieurs facettes qui cohabitent tant bien que mal mais qui font finalement tout son charme et sa richesse.

Pourquoi déménager à Marseille ?

MuCEM MarseilleCalanques, Canebière, Vieux Port, soleil, pastis, pétanque… Autant de bonnes raisons de tout quitter et de s’installer à Marseille, la ville où il fait bon vivre tout au long de l’année ! Pas ou peu question de grisaille à Marseille, un atout qui attire de plus en plus de nordistes en mal de chaleur et de bronzage. La récente ouverture du MuCEM, le musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, a de surcroît donné un nouvel entrain à cette deuxième commune de France, qui réunit aujourd’hui un peu près d'un million d'habitants.

Etudier à Marseille

Marseille abrite bien moins d’universités que Paris, ce qui ne l’empêche pas de proposer de la diversité, puisque toutes les disciplines y sont représentées (sciences, sciences humaines et lettres, santé, droit et économie, journalisme et communication, sport). Depuis 2012, toutes les anciennes universités d’Aix-en-Provence et de Marseille (université de Provence, université de la Méditerranée et université Paul Cézanne) ont fusionné pour devenir l’Université d’Aix-Marseille, divisée en plusieurs campus répartis sur les deux villes. Celle-ci est dans le même temps devenue l’établissement de France le plus important de par son nombre d’étudiants (plus de 70 000). L’Ecole Centrale, l’Ecole Supérieure de Commerce, l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture, l’école des Beaux Arts et l’Ecole Nationale Supérieure Maritime complètent le panorama.

Marseille, c’est aussi une soixantaine de crèches municipales, 445 écoles primaires publiques, une trentaine de lycées et une cinquantaine de collèges gérés par le Conseil Général des Bouches du Rhône. Ce dernier est chargé, entre autres, des travaux de construction et de réhabilitation, du fonctionnement des transports scolaires et de l’organisation d’activités sportives et culturelles.

Grâce au nombre de chercheurs et d’organismes de recherches qu’elle abrite (CNRS, INSERM, IRD), la ville de Marseille se classe au deuxième rang national dans ce secteur.

Travailler à Marseille

Même si Marseille fait partie des villes les plus touchées par le chômage (18%), elle dispose néanmoins d’une position privilégiée, notamment grâce à l’offre dont elle dispose au niveau des transports. La gare Marseille-Saint-Charles relie la commune à Paris en trois heures, une liaison favorisant grandement les voyages d’affaires. L’accès à l’Ouest et au Nord de la France est aussi facilité grâce au TGV. L’aéroport international Marseille-Provence, situé à 25 km du centre-ville, est l’un des principaux aéroports de France avec près de 9 millions de passagers par an. Il relie principalement Marseille à la Corse, l’Afrique du Nord et l’Europe.

L’ouverture du MuCEM en juin 2013, couplée au titre de capitale européenne de la culture obtenu la même année, a permis à Marseille de rebooster son tourisme et, par conséquent, son économie. Ce secteur a particulièrement profité de ce coup de projecteur qui a permis aux hôteliers et aux restaurateurs d’augmenter significativement le taux de fréquentation de leurs établissements et donc de créer de nouveaux emplois.

Quelques entreprises renommées ont également leur siège à Marseille : Eaux de Marseille, Pernod Ricard, Sodexo, SNCM.

Se loger à Marseille

Déménager à Marseille vous coûtera nettement moins cher que de vous installer à Paris par exemple. Même si on constate une différence de tarifs en fonction des arrondissements, Marseille reste une agglomération « abordable », le prix moyen  du m2 étant de 3 000€. Pour une location, compter, en moyenne, 450€ le studio (20/30m2), 600€ pour un F2 (50 m2) et 800€ pour un F3.

Se déplacer à Marseille

Pour se déplacer à Marseille, le plus pratique est peut-être de prendre le bus ou le tramway dont les lignes, gérées par la RTM (Régie des Transports Marseillais),  sont à l’heure actuelle plus étendues que celles du métro, au nombre de deux. Ce sont en effet 119 lignes de bus qui traversent Marseille et les communes alentour (Allauch, Plan-de-Cuques, Septèmes-les-Vallons). Elles permettent ainsi de rallier facilement tous les quartiers de la ville, même si la circulation des bus est souvent ralentie par les incivilités et les stationnements gênants. Plus de 50 000 personnes utilisent également chaque jour les deux lignes de tramway (bientôt 3) mises à la disposition des usagers depuis 2007. Les stations desservies se situent principalement dans les 1er, 2ème, 4ème, 5ème et 6ème arrondissements de Marseille. Titre de transport unique, le carte Transpass est valable non seulement dans le métro, le bus et le tramway, mais aussi dans les navettes maritimes qui relient le Vieux Port à la Pointe Rouge ou l’Estaque (mars à septembre uniquement) et les TER de Marseille et Septèmes-les-Vallons. Plusieurs abonnements sont proposés : annuel, mensuel, 30 jours, 7 jours.

Il existe également un système de location de vélos en libre-service, Le Vélo. Si pas moins de 130 stations ont été placées à Marseille et sa périphérie, il faut savoir que, dans le centre-ville, le réseau cyclable n’est pas très développé, ce qui explique pourquoi les habitants n’utilisent que très peu ce mode de transport. La carte Transpass permet pourtant d’obtenir un tarif privilégié sur l’abonnement longue durée (1€ au lieu de 5€).

Une rue à Marseille

Se soigner à Marseille

La ville de Marseille est dotée de cinq hôpitaux publics (Hôpital Nord, Hôpitaux Sud, Hôpital de la Conception, Hôpital de la Timone) gérés par l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille. La ville abrite également deux hôpitaux psychiatriques, quelques établissements privés et deux maisons médicales de garde, qui assurent des prestations de médecine générale de 18h à minuit la semaine, de 12h à minuit le samedi et de 8h à 20h le dimanche et les jours fériés.

Soucieuse d’apporter de l’aide aux personnes âgées et démunies, la municipalité a mis en place un Centre Communal d’Action Sociale au sein duquel travaillent 350 agents répartis dans toute la ville et qui interviennent au quotidien.

Etre retraité à Marseille

Comme toutes les grandes villes, Marseille possède des maisons de retraite médicalisées, dont Korian Mistral et Korian La Loubière, respectivement situées dans le 13ème arrondissement et au cœur du quartier du Château Gombert. Elles peuvent accueillir les personnes âgées souffrant d’Alzheimer ou de pathologies lourdes.

La Résidence Rivoli, EPHAD dans le 6ème arrondissement, propose des chambres individuelles et des chambres doubles, permettant aux couples de s’installer ensemble. Les animaux y sont acceptés et les résidents ont la possibilité de personnaliser leur chambre.

Composée de deux structures, une résidence de retraite et un centre médicalisé dédié aux soins des personnes désorientées, la Bastide Saint Jean se situé dans le 12ème arrondissement.

La maison de retraite Salette-Montval (9ème), la résidence Jeanne d’Arc (8ème) et la maison de retraite La Fruitière (12ème) accueillent également les personnes âgées pour un coût moyen de 80€ par jour.

Faire du sport à Marseille

La natation et bien sûr le football sont la plus grande fierté des Marseillais. L’emblématique Olympique de Marseille totalise plusieurs records français et européens, et se classe presque systématiquement dans les premiers du classement de la Ligue 1 (neuf fois champion de France depuis sa création en 1932, 11 fois vice champion). Dix fois vainqueur de la Coupe de France (8 fois demi-finaliste) et trois fois vainqueur de la Coup de la Ligue (2010, 2011 et 2012), le club, qui a vu évoluer les célèbres Eric Cantona, Zinedine Zidane et Samir Nasri, a suscité bien des vocations, ce qui explique pourquoi l’accent est mis sur le football à Marseille. Récemment rénové, le Stade Vélodrome, second plus grand stage français après le stade de France, accueille les principales manifestations sportives internationales. Stade résident de l’Olympique de Marseille, il accueille également des spectacles et des concerts.

Marseille totalise près de 65 stades municipaux où toutes les disciplines sportives sont proposées, de l’athlétisme au hand-ball, en passant par le hockey sur gazon. Créé en 2009, le Palais Omnisports Marseille Grand Est propose à tous de découvrir et pratiquer les sports de glisse, qu’il s’agisse du patinage, du skate, des rollers ou du BMX.

Dignement représentée par Laure et Florent Manaudou, Frédérick Bousquet ou encore Camille Lacourt, la natation tient aussi une place de choix dans le cœur des Marseillais, qui peuvent profiter de nombreux bassins répartis dans la commune, et éventuellement inscrire leurs enfants au fameux Cercle des Nageurs de Marseille.

Se cultiver à Marseille

Plus vieille ville de France, Marseille compte près de 80 édifices classés monuments historiques. Parmi les plus remarquables : l’Abbaye Saint-Victor, fondée au 5ème siècle ; la Cathédrale Sainte-Marie-Majeure, de style byzantin ; les Docks romains, conservés in situ dans le musée du même nom ;  l’Eglise Saint-Joseph de Marseille ; le Fort Saint-Jean situé dans le quartier de l’Hôtel de Ville ;  le Fort Saint-Nicolas, qui surplombe le port de Marseille ; l’Hôpital Caroline et l’Opéra.

Outre le MuCEM, Marseille compte plusieurs autres musées : Histoire de Marseille, Arts Décoratifs, Histoire Naturelle, Beaux Arts, Art contemporain, Archéologie… Marseille abrite également huit bibliothèques municipales dont l’Alcazar, une ancienne salle de spectacle. L’Odéon, le théâtre municipal de la ville, propose chaque année une programmation mêlant pièces classiques et contemporaines. En plus d’avoir une belle architecture, l’Opéra de Marseille est reconnu pour sa programmation riche et de qualité.

Se divertir à Marseille

Au-delà des nombreuses heures que vous pourrez passer à la plage, il vous sera possible de profiter du marché de l’avenue du Prado, qui prend place tous les jours de la semaine. Les mordus de jogging ou de jolies promenades pourront se rendre au Parc Borély, doté d’un botanique, d’un plan d’eau, d’un embarcadère et d’un restaurant.

Marseille : mode d’emploi

Comme Paris et Lyon, la ville de Marseille est constituée de plusieurs arrondissements qui ont vu le jour en 1946. Ils ont été regroupés en huit secteurs en 1965.

1er secteur :
1er arrondissement : centre-ville de Marseille, il est traversé par la Canebière. Il abrite le Musée d’Histoire, le théâtre du Gymnase, l’Opéra et le Palais des Arts.
7ème arrondissement : englobe pas moins de deux monuments historiques, l’Abbaye de Saint-Victor et le Fort Saint-Nicolas. Un des quartiers les plus huppés de la ville.

2ème secteur :
2ème arrondissement :
quartier le plus ancien de Marseille, qui comprend notamment le Panier et qui abrite la Maison Diamantée et la Vieille Charité (devenue musée d’archéologie et d’arts africains)
3ème arrondissement : L’un des campus de l’Université d’Aix-Marseille se situe dans cet arrondissement considéré comme l’un des moins fortuné de la ville

3ème secteur :
4ème arrondissement :
niché entre le 1er et le 3ème arrondissement, il est divisé en quatre quartiers, dont les Chartreux et Chutes-Lavie
5ème arrondissement : quartier où l’on peut trouver la Blancarde, seconde gare de Marseille, ainsi que l’hôpital de la Timone

4ème secteur :
6ème arrondissement :
l’un des arrondissements les plus aisés de Marseille. Aussi appelés quartier des artistes et des bourgeois bohèmes
8ème arrondissement : situé entre les plages du Prado, il abrite des établissements scolaires de prestige et de nombreux espaces verts

Vue de Marseille5ème secteur :
9ème arrondissement :
divisé en neuf quartiers, dont Sainte-Marguerite, Sormiou et le Cabot, et fièrement représenté par l’Obélisque de Mazargues, il est desservi par la ligne 2 du métro
10ème arrondissement : Pont-de-Vivaux, Menpenti et Saint-Tronc sont des quartiers de cet arrondissement qui abritera, en 2017, un grand centre ciné-shopping, Bleu-Capelette (51 boutiques, 10 restaurants, un cinéma de 12 salles…)

6ème secteur :
11ème arrondissement :
desservi par le tramway T1, cet arrondissement regroupe les quartiers de la Millière, de la Pomme, de Saint-Marcel et de la Valentine
12ème arrondissement : bien desservi par les bus, ce quartier fait partie des plus aisés de Marseille

7ème secteur :
13ème arrondissement :
on peut y trouver l’un des campus de l’université d’Aix-Marseille, l’hôpital Laveran et le musée du Terroir Marseillais
14ème arrondissement : un peu excentré, cet arrondissement n’est desservi par aucune station de métro et possède un taux de chômage élevé

8ème secteur :
15ème arrondissement :
arrondissement représenté par les quartiers Notre-Dame Limite, Saint-Antoine et La Viste
16ème arrondissement : très excentré et desservi par aucune station de métro, cet arrondissement affiche un taux de chômage supérieur à la moyenne de la ville

Planifier son déménagement à Marseille

Comme partout, il est obligatoire de demander une autorisation de stationnement quand cela est nécessaire :

La demande doit être faite auprès de la Mairie, au plus tard deux semaines avant le déménagement. Il faut compter trois jours de plus si la rue dans laquelle vous déménagez se trouve sur le tracé d’une des lignes de tramway de Marseille.


Haut de page